Le Professeur Gilles Freyer, un oncologue de renom

Le Professeur Gilles Freyer, un oncologue de renom

Gilles Freyer est une sommité dans son métier. Chef du département d’oncologie médicale et directeur médical de l’Institut de cancérologie des Hospices civils de Lyon, il n’a de cesse de partager son savoir et de tout mettre en œuvre pour accompagner ses patients.

Le parcours académique de Gilles Freyer

Gilles Freyer a rapidement su que la médecine serait son objectif. Passionné par l’Homme et souhaitant contribuer à l’avancée de la médecine, il décide de suivre ses études dans ce domaine. Il obtient avec brio son doctorat en 1994 et décide de se spécialiser en oncologie médicale.
Bien loin de se reposer sur ses acquis, il poursuit sa formation en 1995 avec un diplôme en pharmacologie clinique et en psychophysiologie à l’Université Lyon I. L’année suivante, il obtient une maîtrise en biologie humaine au sein de la même université. Le Professeur Gilles Freyer suit également en 1997 une spécialisation en bioéthique à l’Université de Paris et obtient également en 2000 à l’Université de Lyon un doctorat en pharmacocinétique des populations.

La carrière passionnante du Professeur Freyer

Fort de ses bagages, le professeur Gilles Freyer mène sa carrière avec panache. Il est ainsi devenu l’un des professeurs de cancérologie en oncologie médicale les plus réputés de France. Grâce à son parcours exemplaire et ses solides connaissances, il est par ailleurs devenu le Directeur de l’Institut de Cancérologie des Hospices Civils de Lyon.
Gilles Freyer a également à cœur de partager son expérience et son savoir avec les médecins de demain. C’est pourquoi il a décidé d’enseigner les sciences humaines et sociales à l’Université Claude Bernard Lyon-I. Il est également vice-doyen de l’UFR de Médecine Lyon-Sud Charles Mérieux. Ce professionnel de santé a par ailleurs rédigé pas moins de 110 publications internationales, d’ouvrages spécialisés ou destinés au grand public (« Faire face au cancer » et « L’après cancer ») ainsi qu’une tribune (« Euthanasie, la bonne mort qui anesthésie les consciences »).
Le Professeur Freyer dirige en parallèle de ses activités une équipe de recherche travaillant sur le développement des nouveaux agents anticancéreux. Il occupe également la fonction de Past-President au sein du groupe Groupe d’Investigateurs Nationaux pour les Etudes des Cancers de l’Ovaire (GINECO) qui réunit les cancérologues français au sujet des thérapeutiques dans les cancers gynécologiques. Enfin, il préside le Monaco Age Oncologie et co-préside la Biennale Monégasque de Cancérologie.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.